Suivre l'actualité par e-mail

samedi 3 octobre 2015

Que nous réserve le budget 2016 ?

Le projet de loi de finance 2016 prévoit de nombreuses restrictions et des coups de rabots, mais l'immobilier de tourisme et la location meublée ne sont pas dans le collimateur ... du moins, pas directement.

2016 : objectif 16 milliards d'Euros de réduction de la dépense publique. 
Concernant l'immobilier, ce sont les bailleurs sociaux qui devront composer avec 150 millions d'Euros en moins qu'en 2015 (400 millions) et les APL qui seront allégées de 200 millions (on annonçait 1 milliard d'économie avec cette dernière mesure).
Toutefois la stabilité fiscale semble enfin s'établir pour les dispositifs en cours, comme l'investissement PINEL par exemple, voire même une extension du PTZ rural dans l'ancien qui serait étendu à l'ensemble des communes des zones C.

Mais au jeu des vases communicants ... 
Dans son optique de réduction de la dépense publique, le gouvernement déshabille les collectivités locales de 3,7 milliards d'Euros. Les élus locaux manifestent leur désarroi devant les préfectures mais pour combler ces attributions étatiques et couvrir les dépenses de leurs budgets locaux, ils augmentent les impôts fonciers, taxe d'habitation et taxe de séjour. La fiscalité locale a ainsi augmenté de 1,8% en 2015. Pire, 98 grandes communes ont voté une majoration de 20% de taxe d'habitation sur les résidences secondaires. La mise à plat fiscale promise se fait par le haut mais provoque de belles vagues au niveau local !


 L'immobilier de tourisme par AIP Sancy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire